© 2018, Erotic Art Gallery | Tous droits réservés

Objet de nombreux fantasmes, le sperme recèle encore bien des mystères. Pour en savoir plus sur sa composition, son volume, ses vertus ou ses dangers ou ses liens avec la fertilité, Sexy Radio fait le point en 10 questions.

 

A quel âge survient la première éjaculation ?

La production de sperme débute peu de temps après le début de la puberté, généralement entre 12 et 15 ans, selon les individus. Durant cette période, les testicules grossissent et des érections spontanées peuvent se produire. Ces érections spontanées deviennent de plus en plus fréquentes et peuvent parfois être suivies d’éjaculation, le plus souvent lors du sommeil, lors de ce qu’on a coutume d’appeler des «rêves mouillés” ou des “pollutions nocturnes”. Ensuite, les éjaculations nocturnes sont moins fréquentes avec la masturbation et les premières relations sexuelles

Quel est le volume de sperme lors d’une éjaculation ?

L’éjaculation contient entre 2 et 6 millilitres (une cuillère à café) de sperme. Les différences de volumes sont liées à l’hydratation et la fréquence des rapports. Trois jours sont nécessaires pour renouveler un éjaculat. En cas d’éjaculations très fréquentes, la quantité va diminuer et le sperme a un aspect plus transparent. Mais la quantité ne va pas directement influer sur la fertilité.

Au-delà de 6;ml, on parle d’hyperspermie et en dessous de 2ml, on parle d’hypospermie.

Quelle est la composition du sperme ?

Le sperme contient en fait plusieurs fluides dans lequel les spermatozoïdes sont maintenus en vie pendant une courte durée, mais suffisante pour une fécondation en cas de rapport sexuel. Chez l’homme, l’éjaculat est composé des secrétions prostatiques (20 % de l’éjaculat), des sécrétions des épididymes (20 %), du produit des vésicules séminales (60 % du volume de l’éjaculat) et du liquide secrété par les glandes de Cowper.

La couleur, l’odeur et le goût du sperme peuvent-ils varier ?

La couleur, l’odeur et le goût du sperme peuvent varier selon les hommes mais également en fonction de l’alimentation ou de la fréquence des rapports. Certains compléments alimentaires promettent même de pouvoir avoir une influence sur la saveur des fluides sexuels

Combien compte-t-on de spermatozoïdes dans une éjaculation ?

Le sperme contient en moyenne 100 millions de spermatozoïdes par millilitre. Ces minuscules cellules (de l’ordre de 50microns) servent à transporter la moitié des informations génétiques, issues du père, nécessaires à la “fabrication” d’un nouvel être humain. Il les transporte jusqu’à l’ovule de la mère, qui contient l’autre moitié des informations. Chaque spermatozoïde est composé de trois partie: la tête, la pièce intermédiaire et la queue. La tête contient l’acrosome: c’est une réserve d’enzymes qui permettent de perforer la paroi de l’ovule. Elle contient également le noyau, qui renferme les informations génétiques. La pièce intermédiaire contient les réserves d’énergie nécessaires au déplacement. Le flagelle est la partie qui ondule et permet au spermatozoïde de “nager”.

Les testicules sont de véritables petites usines. Ils fabriquent en continu des spermatozoïdes, de la puberté jusqu’à la fin de la vie. Chaque testicule est formé de 200 à 300 petites poches, les lobules testiculaires. Chaque lobule contient 1 à 4 petits tuyaux fermés à un bout, les tubes séminifères. C’est dans ces tubes que sont fabriqués les spermatozoïdes. A la périphérie des tubes, des cellules, les spermatogonies, se divisent sans cesse. L’une de ces cellules peut alors se diviser selon une autre méthode, afin de donner quatre spermatozoïdes. Les spermatozoïdes matures sont stockés dans l’épididyme. Après être passés par l’épididyme, les spermatozoïdes sont stockés dans le tube séminal en attendant d’être expulsés lors de l’éjaculation du sperme. Ce sperme contient en fait 20% de spermatozoïdes et 80% de liquide, fabriqué par les vésicules séminales et la prostate. Le volume éjaculé est de 3 à 4 millilitres et contient environ 100 millions de spermatozoïdes par millilitres.

Le sperme peut-il transmettre des infections sexuellement transmissibles ?

Le sperme peut être un agent contaminant des infections sexuellement transmissibles, notamment le sida, l’hépatite B. La prévention repose sur l’usage du préservatif.

Peut-on être allergique au sperme ?

Très rare,  l’allergie au sperme existe néanmoins. Affectant principalement les jeunes femmes au début de leur vie sexuelle, elle se traduit le plus souvent par des manifestations locale: irritation douloureuse, douleurs abdominales, gonflement de la zone génitale, violentes démangeaisons… La survenue de tels désagréments pendant ou dans les 5 minutes suivant le rapport sexuel est handicapante pour la femme et plus généralement pour le couple… Enfin, ces symptômes sont aisément confondus avec des infections locales: cystite, mycose, herpès, etc. Le plus dur est donc d’y penser…

Dans des formes plus sévères, l’allergie peut se traduire dans l’heure qui suit le rapport sexuel, par une urticaire généralisée, d’hypotension, d’asthme voire d’une perte de conscience ou encore d’un oedème de Quincke – une forme d’allergie systémique pouvant entraîner le décès.

Le diagnostic est posé par des tests allergologiques et l’absence de réaction avec l’usage d’un préservatif.

En cas de désir d’enfant, une insémination artificielle< ou une désensibilisation peut être envisagée.

Encore plus rare, certains cas d’allergie à son propre sperme ont été rapportés par la littérature médicale.

A quoi servent les dons de sperme ?

Les dons de sperme peuvent être utiles pour vous-même, si vous êtes amené à subir des traitements agressifs pouvant entraîner une stérilité (comme le traitement de certains cancers). On ne parle pas ici de don, mais de dépôt de sperme, qui sera congelé et pourra servir plus tard quand un désir d’enfant se manifestera.*

Mais plus généralement, le don du sperme a pour but d’offrir des cellules sexuelles à un couple faisant face à une stérilité masculine liée à l’absence de spermatozoïdes ou voulant éviter de transmettre une maladie génétique grave à sa descendance. Les gamètes seront utilisés pour permettre une procréation médicalement assistée. Les couples en attente d’un don de sperme doivent souvent attendre longtemps (entre un et deux ans), principalement à cause du manque de donneurs, des critères requis pour ces donneurs et de la limitation du nombre d’enfants conçus avec le sperme d’un même donneur (un don ne peut être utilisé que pour donner 5 enfants). En 2009, 400 hommes ont fait une démarche de don, 2300 couples ont fait une demande de PMA avec don de sperme, 1100 enfants sont nés suite à ces dons. Il aurait donc fallu deux fois plus de donneurs pour satisfaire la demande.

Dans tous les cas, le sperme recueilli est congelé sous forme de paillettes et conservé dans l’azote liquide à -196°c au sein d’un centre autorisé pour la conservation de sperme par l’Agence de la biomédecine. Le sperme est conservé 6 mois, durée nécessaire pour vérifier que les examens de santé du donneur sont toujours satisfaisants.

Il s’agit d’un don anonyme et gratuit.

Qui peut faire un don de sperme ?

Pour donner son sperme, il faut avoir moins de 45 ans et être père d’au moins un enfant. Si le donneur vit en couple, sa conjointe doit donner son accord. Le donneur ne doit pas être porteur de maladies génétiques ou de maladies infectieuses transmissibles par le sperme. Des tests sont effectués et le sperme doit être conservé 6 mois avant d’être donné afin de vérifier que les sérologies du donneur sont bien négatives.

24 centres qu’on appelle des CECOS (centre d’étude et de conservation des oeufs du sperme humain) sont autorisés à recueillir et à distribuer les paillettes de sperme. La liste des centres est disponible sur: dondespermatozoides.fr ou fivfrance.com

Quel est l’examen permettant d’évaluer la qualité du sperme ?

L’analyse du sperme est l’examen le plus important dans l’évaluation de la fertilité masculine. Principal examen, le spermogramme mesure avec précision des paramètres comme le nombre de spermatozoïdes, la motilité des spermatozoïdes, la taille et la forme des spermatozoïdes, le volume du sperme, ainsi que le dosage de certaines substances normalement présentes.

 

Ecrit par: Evangéline

Leave a Reply